flag uk

CHASSE DU GIBIER D'EAU en CalleuseCHASSE AU QUéBEC

QUÉBEC
En calleuse sur le lac Saint-Pierre
« Une expérience unique pour sauvaginiers passionnés »

La traque du gibier d’eau se décline sous les formes les plus variées à travers le monde. Parmi celles-ci, au Québec, nous avons découvert et aussitôt porté à notre catalogue une technique unique, pratiquée dans un endroit magique et déconcertant. Il s’agit de la chasse à calleuse sur le lac Saint-Pierre. Cette activité s’adresse aux sauvaginiers d’expérience amateurs d’oiseaux rares et de séquences fortes. Immersion garantie au pays de la sauvagine en compagnie d’un guide d’exception.

Véritable mer intérieure, le lac Saint-Pierre

Classé réserve mondiale de la biosphère, l’impressionnant lac Saint-Pierre affiche une superficie de 480 km2 (40 km de long sur 15 km de large). Avec son réseau de 103 îles, il abrite le plus important archipel du mythique fleuve Saint-Laurent. Ce site accueille au fil des ans pas moins de 288 espèces d’oiseaux dont 116 sont nicheuses. Il a le privilège d’être la première halte migratoire printanière des oies des neiges sur le Saint-Laurent. Ce panel de biotopes d’exceptions, entre marais de pourtour, platières naturelles, îles, pleine eau et canaux périphériques, forme le terrain de jeu que nous vous proposons d’explorer le temps d’un séjour.

De la calleuse…

Venir chasser le gibier d’eau au lac Saint-Pierre sans tester la chasse à la calleuse serait une gravissime erreur. Ce mode de chasse ancestral n’est plus pratiqué sur ce site que par une infime poignée de sauvaginiers dont notre partenaire. Imaginez-vous posté au beau milieu des flots, dans un affût flottant et immergé à 90% sous la surface des eaux à l’aide d’un système de crémaillères. Autour de vous des « trains » de formes surdimensionnées sont tendus en étoile. La cache, étroite et quasiment invisible, ne peut accueillir qu’un duo de chasseurs à la fois. Assis côte-à-côte, les deux protagonistes ont le regard au niveau de la nappe. Ils scrutent l’horizon bercés par le clapot. Contre toute attente, la plate-forme est stable. Cette installation est avant tout destinée à leurrer les canards plongeurs, 12 espèces au total. Ils sont nombreux sur le lac à partir de la mi-octobre. Tous volent la majeure partie du temps à quelques mètres, tout au plus, au-dessus de l’eau. Grégaires, ils se laissent facilement tromper par l’attelage. Quelques-uns vont jusqu’à poser, d’autres font de larges détours pour venir survoler les oiseaux synthétiques à grande vitesse. Du sang-froid, de la vigilance, de la rapidité de réaction et de l’adresse des sauvaginiers dépend ensuite le résultat. Notez qu’il arrive parfois de récolter aussi bernaches et oies à la calleuse.

À la chaloupe…

La chasse à la chaloupe est l’autre activité du lac Saint-Pierre tournée vers les becs-plats. Celle-ci permet avant tout la récolte des « barboteurs », comprenez des canards de surface dont 9 espèces fréquentent régulièrement le site. La chaloupe, motorisée, est un long bateau d’aluminium à fond plat parfaitement stable qui est équipé de ridelles basculantes habillées de camouflage. Ainsi, aussitôt un bon spot repéré, il suffit de poser quelques formes, d’adosser et d’amarrer l’embarcation à une berge ou à un bouquet d’arbre et l’affût peut immédiatement commencer. Ce mode de chasse se pratique au cœur des marais, dans les zones à faible niveau d’eau. Il est plutôt réservé aux passées du soir et à celles des matins où un vent trop soutenu interdit de se rendre à la calleuse.

En passant par les platières

Bien peu savent que les vasières et autres rizières sauvages du lac Saint-Pierre abritent, suivant les périodes et les niveaux d’eau, des quantités assez surprenantes de bécassines de Wilson. Cette cousine de notre bécassine des marais est passionnante à chasser. Elle occupe très agréablement quelques après-midis du séjour quand les densités en stationnement le permettent.

Hébergement

Les opportunités d’hébergement sont peu nombreuses à proximité immédiate du lac Saint-Pierre. C’est à une petite quinzaine de kilomètres du point de rendez-vous quotidien, du côté de Saint-François-du-Lac, que nous avons déniché un gîte parfaitement convenable pour nos chasseurs. Toutes les commodités sont disponibles en ce lieu. L’ensemble est petit, mais bien entretenu.

À table

Ne venez pas chercher de la cuisine gastronomique dans ce coin du Québec, ce serait une erreur. En revanche, nous vous garantissons de manger à votre faim trois fois par jour. Les diners sont pris en compagnie des hôtes. Les petits déjeuners sont apprêtés dans la kitchenette du logement et les lunchs sont emportés sur le terrain et consommés chez le guide ou en nature suivant le programme du jour.

Acheminement

140 kilomètres de très bonne route séparent l’aéroport de Montréal et le lieu d’hébergement. Ce parcours est réalisé avec un véhicule confortable conduit par un chauffeur patenté. Notre guide de chasse se charge de vous récupérer le matin au gîte et de vous y ramener le soir. Il est aussi possible, pour plus d’autonomie, de louer une voiture à la descente d’avion et de se déplacer de façon indépendante.

Généralités

La bonne période de chasse sur le lac Saint-Pierre est courte. Elle s’étend, en moyenne, du 1er octobre au 10 novembre. Il faut par ailleurs savoir que jusqu’au 15 octobre les conditions sont plutôt favorables à l’affût des canards de surface. Passée cette date, ce sont les plongeurs qui sont davantage à l’honneur. La présence des bécassines est déterminée par les niveaux d’eau et les conditions climatiques. Si les oies et bernaches sont tirées régulièrement sur le lac, c’est à l’affût, dans les champs, que les résultats sont les meilleurs. Cette activité doit être négociée au moment de la réservation du séjour. Elle n’est possible qu’en période migratoire.

Bon à savoir

Si la notion d’artisanat s’appliquait à la chasse, sans aucun doute le programme que nous vous proposons ici entrerait dans cette catégorie. Nous avons la chance de pouvoir vous proposer un produit rare en compagnie d’un personnage unique. Peu de guides de chasse au gibier d’eau mettent autant de passion dans leur métier. Quand, en plus, le savoir-faire s’en mêle, le plaisir est forcément au rendez-vous. En aucun cas nous ne sommes en mesure de vous garantir un tableau, même si certaines sorties peuvent laisser rêveur. Mais, nous vous promettons de partager des moments intenses en émotions et en images fortes dans un endroit magique à mille lieues des sites de tourisme de masse.
La calleuse ne peut accueillir plus de deux chasseurs à la fois. Mais, il est tout à fait possible, c’est même l’idéal, de constituer des groupes de 3 chasseurs afin d’opérer à des roulements à bord de l’affût immergé. Ainsi, un premier binôme fait le lever du jour puis l’un des fusils est remplacé après un temps donné. Il cède alors sa place à son coéquipier resté à bord du bateau du guide et posté à quelques 300 ou 400 mètres de là pour observer la chasse et rappliquer à chaque oiseau tombé pour le ramasser. Des « quarts » sont ainsi réalisés par rotations jusqu’en fin de matinée. Les plongeurs peuvent, en fait, surgir à n’importe quel moment de la journée et non pas seulement à l’aube et à l’aurore.

L’avis du spécialiste

«Vue depuis une calleuse amarrée au milieu des eaux du fabuleux lac Saint-Pierre, la chasse du gibier d’eau prend une toute autre dimension! Tous les sauvaginiers en mal de nouvelles sensations et les collectionneurs d’espèces peu communes doivent s’adonner un jour à l’exercice. Le partenaire de l’agence Sable Safari est un grand spécialiste de la discipline. En fait, il est tout simplement un maitre dans toutes les disciplines qui touchent à la chasse des canards, des oies et des bécassines. Ses territoires nous ont enchantés tandis que l’homme nous a subjugué. Son professionnalisme n’a égal que sa gentillesse et son dévouement. Un produit à découvrir sans modération.»
Philippe Aillery – Journaliste Reporter – Spécialiste de la chasse à travers le monde

picto période voyage chasse sable safari

PÉRIODE Septembre a Novembre

picto confort voyage chasse sable safari

CONFORT2,5/5

picto difficulté voyage chasse sable safari

DIFFICULTÉ2,5/5

Découvrez nos autres programmes de chasse au Québec :

voyage organisé chasse à l'ours noir
Chasse à l'ours noir
voyage organisé chasse oies des neiges et bernaches au Québec
Oies des neiges & Bernache
voyage organisé chasse au Cerf de Virginie sur l'île d'Anticosti au Québec
Cerf de Virginie - Ile d'Anticosti